06.62.54.49.12 - escrime@leac-escrime.fr Extranet FFE

L’équipement

Le matériel d’escrime moderne se décompose en deux ensembles, la tenue et le matériel électrique. Le règlement de la Fédération Française d’Escrime stipule que le tireur doit être équipé d’une tenue adaptée à sa catégorie pour les entraînements.

En compétition, le règlement français impose le port de matériel estampillé CE quelle que soit la catégorie.

L’habillement des tireurs doit être blanc. La tenue est donc composée de quatre parties indispensables à la pratique :

  • L’arme
  • Le gant
  • Le masque
  • La veste.

Elle est complétée par :

  • La sous-cuirasse
  • Le pantalon
  • Les chaussettes
  • Le protège-poitrine (pour les femmes)

Lorsque l’on débute l’escrime il n’est pas nécessaire de posséder tout l’équipement. Seuls l’arme, le gant, le masque et la veste sont indispensables. Dans la plupart des cas, ce matériel de base est prêté ou loué aux débutants.

À titre d’information, les prix de bases pour chaque équipement sont :

  • La veste (enfant) : 94 € (350N)
    La veste (adulte) : 99 € (350N)
  • L’arme :
    • Si vous pratiquez le fleuret : 38 €  – le fleuret électrique : 58 €
    • Si vous pratiquez l’épée : 51 €       – l’épée électrique : 72 €
    • Si vous pratiquez le sabre : 51 €   – le sabre électrique : 65 €
  • Le masque : 75 €
  • Le gant : 16 €
  • La sous-cuirasse de protection (enfant) : 43 € (350N)
    La sous-cuirasse de protection (adulte) : 78 € (800N)
  • Le pantalon (enfant) : 72 € (350N)
    Le pantalon (adulte) : 89 € (350N)
  • Le protège poitrine (femme) : 8 €

 

La tenue électrique est composée du fil de corps qui est un des éléments du circuit d’enregistrement des touches. On le passe dans les vêtements afin de le connecter à l’arme et à la cuirasse. La tenue électrique est également composée d’une veste électrique (seulement présente au fleuret et au sabre).

 

La piste d’escrime

La piste d’escrime fait 14m de long sur 2m de large et est souvent d’un revêtement métallique, relié à l’appareil, l’empêchant de s’allumer en cas de touche au sol.

La salle d’arme comprend également « l’appareil » qui permet d’afficher les touches portées par les tireurs. Il se compose de quatre lampes, une verte et une rouge pour les touches en surface valable et deux blanches pour les touches en surface non-valable au fleuret.